Sur un collage de Santa appelé "explosion atomique 1", voici un petit texte...

Explosion__atomique_1


L’éclair aveuglant et la pâleur de la chair
Sur la blancheur d’un sein, une flétrissure
La peau se tend, se tord et se craquèle
C’est un boursoufflement de cloques vitreuses
La chaleur est intense, le souffle est brûlant

Geisha de marbre, statue impassible et hiératique
Tes cheveux sont bruns d’être consumés,
Devenus ceux d’une poupée d’horreur

Les survivants se tordront de douleur
Place à l’atrocité barbare
La Beauté n’a plus cours ici bas.