17 avril 2017

Comme en peinture

La transparence de l'eau, les reflets, l'opacité lumineuse de la crête de vague, le vent qui trouble la surface et le tableau naît de la mer, du soleil et du vent...
Posté par marcspencer à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 février 2017

Houat

Un jour de février, le vent, la mer, l'île est magique...
Posté par marcspencer à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2017

Abstraction balisée

  Le signal de danger devenu flou par la grâce facétieuse des vagues rend-il le danger moins dangereux ?  
Posté par marcspencer à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 avril 2016

Forteresse

Face à la mer, front de mer, front d'estran en veille immobile, la pierre est massive mais sait que son combat est vain. L'eau gagnera.
Posté par marcspencer à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 avril 2016

L'intrus

Le détail différent au milieu des ressemblances...
Posté par marcspencer à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2016

Ecume de sillage

La mer brassée par l'hélice...
Posté par marcspencer à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 décembre 2015

Dernier jour...

2015, comme une année à oublier avec ce qu'elle a charrié d'événements lourds et de régressions en tous genres. Heureusement la mer reste sereine et nous offre toujours un spectacle de choix, ouvert sur l'horizon.
Posté par marcspencer à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 janvier 2015

Vague

Quelle fascinante mécanique. Une eau bleue qui se déforme petit à petit, capte chaque parcelle de lumière et se laisse voler par le vent de minuscules gouttes qui s'envolent gaiement.
Posté par marcspencer à 23:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 décembre 2014

Fin 2014

Bel Espoir quittant Chausey en route vers de nouvelles aventures, un signe positif en vue de 2015 qui s'annonce...
Posté par marcspencer à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2014

Vaguelettes

L'oeil est un peu dérouté, le petit vent du soir, un genre de courant d'air malicieux, pousse les vaguelettes qui deviennent perpendiculaires au bord.
Posté par marcspencer à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,